Manuscrit

Chantilly, Musée Condé, 0065 (1284) Accéder à la fiche de l'établissement
Très Riches Heures du duc de Berry , Très Riches Heures de Jean de Berry
codex; parchemin; 206 ff. (204, II); 290 mm x 210 mm
Reliure italienne du XVIIIe siècle avec armoiries de la famille Spinola et de la famille Serra.
Medium Notice BVMM

Tout développer / Tout réduire
(aucune image liée)
Heures à l'usage de Paris
latin
Liturgie , Dévotion
France (Bourges et peut-être Paris ; Anjou ; Savoie)
entre 1411 et 1416

Calendrier illustré où se concentrent toutes les phases de l'illustration : Limbourg, Barthélemy d'Eyck et Jean Colombe.

Manuscrit de Jean de Berry avec armoiries et emblèmes (ours et cygne) souvent répétés. Signalé dans l'inventaire de sa bibliothèque en 1416 où il est attribué à 'Pol et ses frères'. En plus des cinq copistes, le manuscrit a connu de multiples intervenants. On distingue pour l'illustration trois étapes du vivant même des frères Limbourg, tant à Bourges qu'à Paris, qui sollicitèrent 10 enlumineurs (lettrines et bouts-de-lignes) et 8 autres peintres exécutant des bordures, des initiales ornées et des initiales historiées ; notamment le Maître du Bréviaire de Jean sans Peur, le Maître de l'Iris, le Pseudo-Jacquemart, le Maître du Sarrasin et le Maître de Bedford aidé de son atelier (cf. Stirnemann, 2006). Plus tard, vers 1440, un peintre identifié à Barthélemy d'Eyck, actif à la cour d'Anjou, exécuta quelques miniatures du calendrier laissé inachevé. Enfin, Jean Colombe, au service de Charles Ier, duc de Savoie, est payé en 1485 pour avoir achevé les miniatures et les initiales restantes.

(aucune image liée)
(aucune image liée)
Bibliographie (209)
Page 1 / 21
Henri d'Orléans, duc d' AUMALE, Chantilly, le Cabinet des livres. Manuscrits, tome 1, Théologie, jurisprudence, sciences et arts, Paris, Plon, 1900, p. 59-71
Paul DURRIEU, Les Très Riches Heures de Jean de France, duc de Berry, Paris, Plon, 1904, passim ; fig.
F. de MELY, Les primitifs et leurs signatures, Les miniaturistes, Paris, Librairie Paul Geuthner, 1913, p. 95-155
Henry MARTIN, La miniature française du XIIIe au XVe siècle, Paris, Bruxelles, Van Oest, 1924, pl. 92-93
Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, Paris, Bibliothèques de l'Institut : Musée Condé à Chantilly, Bibliothèque Thiers, Musées Jacquemart-André à Paris et à Chaalis, Paris, Plon, 1928, p. 12
Jacques MEURGEY, Les principaux manuscrits à peintures du Musée Condé à Chantilly, Paris, Société française de reproductions de manuscrits à peintures, 1930 (Publications de la Société française de reproductions de manuscrits à peintures, 14e année), notice 30, pl. XXXIX-XLV, p. 59-71
Harry BOBER, « The Zodiacal Miniature of the Très Riches Heures of the Duke of Berry, Its Sources and Meaning », Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, 11, 1948
Les plus beaux manuscrits à peintures du Musée Condé, Exposition du 4 mars au 1er novembre 1956, s. l., s. n., 1956, n° 27
Jean PORCHER, L'enluminure française, Paris, Arts et Métiers graphiques, 1959, p. 62-63, fig. 67-68 ; pl. LXXI

  • Notice IRHT (P. Schandel), 2001
Veuillez patienter...
Chargement en cours, veuillez patienter