Intervenant

Maître des Hospitaliers
13e s. (quatrième quart)
Paris, Saint-Jean d'Acre
Maître des Hospitaliers, enlumineur actif dans le dernier quart du 13e s., à Paris et au royaume de Jerusalem (de 1282 environ jusqu'à la chute de Saint-Jean d'Acre en 1291). Nommé d'après ses travaux exécutés pour les Hospitaliers, notamment un exemplaire des traductions de Cicéron pour un frère hospitalier de Jérusalem, Guillaume de Saint-Etienne (Chantilly, Bibl. du château, ms. 433 (0590)). Cf. J. Folda, "The Hospitaller Master in Paris and Acre : Some reconsiderations in light of new evidence", dans The Journal of the Walters Art Gallery, Essays in Honor of Lilian M. C. Randall, éd. E. Burin, 1996, 54, p. 51-59 et A. Stones, Gothic Manuscripts, 1260-1320, I, Londres, Turnhout, 2013, vol. 1, p. 54 (liste des manuscrits), vol. 2, cat. I-16-I-19.

Manuscrits (4)
Veuillez patienter...
Chargement en cours, veuillez patienter