Intervenant

Maître de Giac
15e s. (premier quart)
Troyes
Paris, Anjou
Maître de Giac, appellation donnée par I. Villela-Petit, d'après les Heures de Jeanne de Peschin, veuve Giac (Toronto, Royal Ontario Museum, MS 997.158.14) pour désigner un enlumineur, probablement originaire de Troyes, prédécesseur du Maître de Rohan, qui s'installa à Paris vers 1415-1420 avant de travailler en Anjou. Il fut responsable de nombreux livres d'heures et de plusieurs volumes des Chroniques de Froissart, produits sous la direction de Pierre de Liffol et dans la plupart en collaboration avec le Maître de Boèce. Cf. I. Villela-Petit, "Le Maître de Boèce et le Maître de Giac, enlumineurs de la guerre", dans Art de l'enluminure, 2009-2010, 31 (Les Chroniques de Froissart), p. 27-36.

Manuscrits (2)
Veuillez patienter...
Chargement en cours, veuillez patienter